1 TICKET : 10 VAILLANTS de BREYSSE F. A. | Achat autres collections - Ref RO30075806 - le-livre.fr

Achetez cet article1 ticket : 10 vaillants

Achetez cet article issu de nos Autres collections1 ticket : 10 vaillants
RO30075806

Caractéristiques détaillées

Auteur Breysse f. a.
Editeur ***
Impression
Etat Bon état
Disponibilité 3 en stock
Prix
  • 10,95 €
Référence RO30075806
Fiche créée le 22/10/2009
Description
***. Vers 1960. In-12. Broché. Bon état, Couv. con... Plus d'informations.

Commander ce produit

Acheter cet article
10,95 €

Satisfait ou remboursé

14 jours pour changer d’avis

Envoi sous 24h

Expédiées du lundi au samedi, toute l'année.

Paiement à l’expédition

Le montant de votre achat est prélevé à l’expédition

Support chat ou téléphone

Discuter avec des experts ou vous appeler immédiatement

En stock du même auteur

Description du produit

1 ticket : 10 vaillants par Breysse f. a.

***. Vers 1960. In-12. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 1 billet de 10 vaillants : "Nous referons une France plus belle, L'Ame Vaillante a toujours le sourire, Le Coeur Vaillant est ardent au travail comme au jeuL'Ame Vaillante a le regard franc et le cour purLe Coeur Vaillant fait bien ce qu'il fait. . . . Classification : 0-Affiches Cinéma

Informations Supplémentaires

A la fin de l'année 1929, le journal Coeurs Vaillants est créé, ce journal est réalisé par un groupe de presse catholique, il est diffusé au sein des paroisses. Les enfants se retrouvent et forment des groupes de lecture.Après la seconde guerre mondiale, les jeunes du mouvement reçoivent au niveau des patronages des « bons points » en fonction de leur présence aux réunions, lors de bonnes actions menées, lors des participations aux rassemblements, etc.... Lorsque ces « bons points » étaient cumulés en nombre suffisant, les jeunes avaient l'opportunité de les changer contre des coupures de valeur plus importante. Ces « bon-points » (billets) étaient surtout destinés à quantifier les valeurs humaines et catholiques dont faisait preuve le jeune qui les possédait.Ces billets pouvaient accessoirement s'échanger pour le prêt de matériel de sport, pour l'emprunt de livres et de bandes dessinées auprès de la bibliothèque paroissiale, ils servaient aussi à « payer » la participation du jeune Cour Vaillant ou Ame Vaillante lors des séances de projection de la « lanterne magique » le jeudi après-midi. Il était même possible de les utiliser lors des kermesses paroissiales...Ces billets ont existé au niveau des patronages jusqu'au début des années 1960. Classification : 0-Affiches Cinéma

Vos derniers articles vus
L'historique de vos consultations a été effacé.
Souhaitez vous continuer à sauvegarder vos consultations ?