1 PHOTO-CARTE POSTALE EN NOIR ET BLANC DIMENSION 9 X 14 Cm : CAMBODGE - P. PENH - LA PISCINE. de ANONYME CHRISTIAN | Achat livres - Ref R320037949 - le-livre.fr

Achetez cet article1 photo-carte postale en noir et blanc dimension 9 x 14 cm : cambodge - p. penh - la piscine.

Achetez cet article issu de nos Livres1 photo-carte postale en noir et blanc dimension 9 x 14 cm : cambodge - p. penh - la piscine.
R320037949

Caractéristiques détaillées

Auteur Anonyme "christian"
Editeur LIBRAIRIE CENTRALE
Impression
Etat Etat d'usage
Disponibilité 1 en stock
Prix
  • 29,80 €
Référence R320037949
Classement Dewey 959
Fiche créée le 24/10/2013
Description
LIBRAIRIE CENTRALE. VERS 1950. In-18. En feuillets... Plus d'informations.

Commander ce produit

Acheter cet article
29,80 €

Satisfait ou remboursé

14 jours pour changer d’avis

Envoi sous 24h

Expédiées du lundi au samedi, toute l'année.

Paiement à l’expédition

Le montant de votre achat est prélevé à l’expédition

Support chat ou téléphone

Discuter avec des experts ou vous appeler immédiatement

En stock du même auteur

Description du produit

1 photo-carte postale en noir et blanc dimension 9 x 14 cm : cambodge - p. penh - la piscine. par Anonyme "christian"

LIBRAIRIE CENTRALE. VERS 1950. In-18. En feuillets. Etat d'usage, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Quelques rousseurs. 1 PHOTO-CARTE POSTALE EN NOIR ET BLANC DIMENSION 9 X 14 Cm : CAMBODGE - P. PENH - LA PISCINE. - Carte écrite par un militaire , Christian, à Phom-penh a cette fille.. . . . Classification Dewey : 959-Asie du Sud-Est

Informations Supplémentaires

RAPPELS : La guerre d'Indochine est un conflit armé qui se déroula de 1946 à 1954 en Indochine française. Il aboutit à la dissolution de cette fédération, ainsi qu'à la sortie de l'Empire colonial français des pays la composant et à la division en deux États rivaux du territoire vietnamien. Ce conflit fit plus de 500 000 victimes / En 1945, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le conflit avec l'Empire du Japon aboutit à la désorganisation complète de l'administration coloniale française en Indochine. Le Vi?t Minh, mouvement nationaliste fondé par le Parti communiste indochinois, en profite pour prendre le contrôle d'une grande partie du territoire vietnamien : H? Chí Minh, son chef, proclame le 2 septembre 1945 l'indépendance de la République démocratique du Viêt Nam. Le Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient (CEFEO) reprend progressivement le contrôle de l'Indochine : l'État Français repense ensuite le statut de la fédération au sein de la nouvelle Union française. Un conflit larvé se poursuit avec le gouvernement indépendantiste vietnamien, tandis qu'une solution diplomatique est recherchée en vain. Le haut commissaire d'Argenlieu suscite en juin 1946 l'autonomie de la Cochinchine ; c'est une entorse aux accords Hô-Sainteny. En novembre 1946 éclate l'affaire d'Haiphong ; ce sont des affrontements liés à un contrôle douanier. Le bombardement du port par la marine française et ses trop nombreuses victimes civiles[9] rendent la paix impossible. La guerre éclate au grand jour à la fin 1946, quand le Vi?t Minh tente un coup de force contre les Français puis prend le maquis. Plusieurs années de guérilla opposent alors le Corps expéditionnaire à l'Armée populaire vietnamienne, force armée du Vi?t Minh, qui passe progressivement à une guerre de mouvement de plus en plus audacieuse. La France fonde en 1949 l'État du Viêt Nam, gouvernement central vietnamien proposant une alternative politique à H? Chí Minh, et le dote d'une force militaire, l'Armée nationale vietnamienne, afin de « vietnamiser » le conflit. Le Laos et le Cambodge sont également concernés par le conflit, le Vi?t Minh soutenant des mouvements indépendantistes moins importants, le Pathet Lao et les Khmer Issarak. Les États-Unis apportent à partir de 1949 (victoire communiste en Chine) et surtout 1950 (guerre de Corée) un soutien matériel à la France, tandis que la République populaire de Chine aide officieusement le Vi?t Minh à partir de 1949.La France, affaiblie par l'instabilité politique de la Quatrième République, doit gérer une guerre de plus en plus coûteuse et impopulaire. Des pourparlers de paix sont entamés à Genève en 1954, alors même que sa défaite lors de la bataille de Diên Biên Phu met la France en situation de faiblesse psychologique. Les accords de Genève mettent fin à l'Indochine française (le Royaume du Cambodge ayant déjà proclamé son indépendance en novembre 1953) et laissent le Viêt Nam divisé en deux États. La fin de cette guerre coïncide sensiblement avec le début de la guerre d'Algérie, qui durera huit ans elle aussi.La guerre d'Indochine est la première d'une série de guerres qui se sont déroulées sur les territoires de l'ancienne Indochine française : elle a été suivie par la guerre du Viêt Nam (elle-même accompagnée de deux conflits annexes, la guerre civile laotienne et la guerre civile cambodgienne), puis par la guerre sino-vietnamienne. Ces deux derniers conflits sont parfois appelés, respectivement, 2e et 3e guerres d'Indochine. Classification Dewey : 959-Asie du Sud-Est

Vos derniers articles vus
L'historique de vos consultations a été effacé.
Souhaitez vous continuer à sauvegarder vos consultations ?